DSK versus Hank Moody

DSK 2017 ?

A l'heure où l'on parlait de DSK pour 2012, je m'étais amusé à comparer, en toute objectivité, Dominique Strauss-Kahn au personnage fictif de la série "Californication", Hank Moody (interprété par David Duchovny), un vrai chaud lapin...

Si vous n'avez pas encore vu la série mais que vous comptez vous y mettre, je risque de spoiler quelques passages... Beware !
----------------------------------------

DSK Sexy
autobiologie.over-blog.com/

Point 1 : Le Sex Appeal

Qu'on s'appelle Dom' ou Hank, on a naturellement la classe. Certes, le premier a pris de l'embonpoint et ses traits se sont empâtés quelque peu avec le temps, mais bon... Il n'en demeure pas moins charismatique, incarnant pragmatisme et bon sens. On aimerait tous pouvoir lui demander conseil : "Hey Dom', ce soir j'ai un rencard et je réfléchissais à une idée sympa pour un premier rendez-vous... Une suite dans un hôtel cinq étoiles ? Euh...".
Hank CalifornicationOn pourrait aussi poser la question à Hank : "Hey Hank, ce soir j'ai un rencard et... Quoi ? Tu te l'es déjà tapée ???". On ne peut pas dire que notre héros fictif manque de charme, mais son problème c'est qu'il est un pur, un gros, un vilain branleur (j'aurais pu choisir d'autres adjectifs tels que flemmard ou fainéant, mais branleur ça lui va bien) ; un hédoniste, un vrai, et ça a quand même du charme non ? Mais son gros point fort à Hank, c'est sa belle gueule et sa prose qui lui ouvrent régulièrement (trop souvent) les portes de "Minou-ville".
Sur ce premier point, match nul, car chacun dans son registre est un tombeur.

DSK Sofitel

Point 2 : Le Scandale dans la peau

On le sait, DSK a connu des moments très difficiles avec cette affaire du Sofitel, et on ne peut que l'admirer d'avoir su résister à un tel acharnement médiatique. Les scandales il connaît : affaire Tristane Banon, puis celle du Carlton... L'effet domino-braguette en 2011-2012 pour notre politicien. Sans oublier ses autres démêlées avec la justice : suivi pour "faux et usage de faux", "corruption passive", "emplois fictifs", "abus de biens sociaux"...
Californication afficheDe son côté Hank a aussi eu chaud aux miches plusieurs fois, mais ça se limite souvent au sexe - ben oui, notre auteur est en panne d'inspiration donc faut bien compenser. Evidemment il trompe régulièrement sa femme (2 à 3 fois par épisodes en moyenne), mais ce n'est rien comparé au joli pétrin dans lequel il s'est "fourré" en couchant avec une mineure. Il a su échappé au scandale pendant quelques temps, mais à quel prix ! De toute façon ça finit par lui retomber dessus cette histoire... Ah oui, il a aussi eu quelques conflits avec les flics - et oui, même à Hollywood on ne peut pas conduire bourré. Quel monde injuste...
Sur ce second point je dirais que Dom' l'emporte malgré tout, car il a vraiment fait fort : des scandales toujours au top du box office, qu'il s'agisse de la sphère publique ou privée.

Hank in bed

Point 3 : You'll never sleep alone

Malgré les avis de tempêtes, DSK ne reste jamais seul bien longtemps. On aurait été en droit de penser que ce serait compliqué pour lui de remonter la pente (aucune allusion sexuelle). Mais queue nenni ! Non seulement on parle de lui pour un retour prochain en politique (2017 ?), mais en plus il continue de faire fureur auprès de la gente féminine. Tandis que ses ex se vantent d'avoir été ses maîtresses en publiant des bouquins (Voir article du NouvelObs), lui se trouve une nouvelle compagne en la personne de la ravissante Myriam L’Aouffir...
DSK Roland GarrosMais que dire concernant Hank ? Pauvre homme... Imaginez son calvaire : il ne peut pas mettre un pied dehors sans se faire agresser sexuellement !  De véritables succubes les femmes de Californie. Et parfois, elles trouvent le moyen d'entrer chez lui pour l'attendre, nues et étendues dans son lit. Comme Hank est un homme bien éduqué, il n'ose jamais dire non... Vous est-il déjà arrivé de vous tromper de partenaire et de commencer à faire l'amour avec une inconnue ? Hank did it !!! (premier épisode de la saison 2, quand Hank se trompe de chambre).
Sur ce troisième point, Hank l'emporte haut la main, même si c'est forcément moins farouche une femme de chambre dans la série Californication que dans la vraie vie (et puis elles sont autrement mieux gaulées que Nafissatou Diallo...).

Californication

Point 4 : Le bon goût en matière de femmes

Je ne suis pas sûr que dans son petit monde Hank ait déjà croisé des boudins. Peut-être a-t-il déjà goûté au boudin, la préparation de charcuterie, mais pas plus. Parce que les producteurs de "Showtime" ont toujours eu la délicatesse de mettre sur la route de notre héros queutard de belles gazelles. Par contre, on remarquera que Hank ne refuse quasiment jamais les avances de ces demoiselles. Black, blonde, brune, comptez sur lui pour faire l'inventaire des filles de Californie ! Gros point négatif, celle qui obsède Hank, la mère de sa fille, Karen, n'est quant à elle pas vraiment un canon... 

DSK Anne SinclairDom' de son côté, malgré les affaires qu'il se traîne comme des boulets, est parvenu à séduire de nombreuses femmes, dont Anne Sinclair, journaliste brillante, populaire et qui a longtemps été le fantasme de nombreux hommes ("Les Inconnus" lui auraient bien fait 7 sur 7). Il a su plaire à l'une des femmes les plus convoitées du pays...
Nous avons donc d'un côté un homme qui se contente de prendre ce qui vient à lui, et de l'autre quelqu'un qui prend la femme qu'il veut, au nez et à la barbe de tous les français...
Je dirais match nul, car les femmes de Californication sont malgré tout vraiment à croquer !

DSK à la télé

Point 5 : Le CV

DSK est l'un des politiques français les plus compétents de sa génération. Professeur d'économie, député, président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, ministre de l'Industrie et du Commerce extérieur, Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, directeur général du Fonds monétaire international (FMI)... Inutile de dire que ce monsieur a un CV long comme le bras, ce qui le destinait assez naturellement à la présidence de la république en 2012. Mais l'affaire du Sofitel est passée par là...
Hello Hank !De son côté Henry James Moody III, alias Hank Moody, a un CV bien plus maigre, avec seulement un Best Seller à son palmarès (God hates us all), plusieurs romans en cours de création, quelques biographies et de nombreux articles irrévérencieux, voire même carrément trash, rappelant un certain Bukowski... Il faut être réaliste, avec toute l'énergie qu'il dépense à séduire et à s'adonner aux plaisirs de la chair, comment pourrait-il arriver à la cheville de notre DSK national ? C'est ultra logiquement que Dom' remporte ce quatrième point !

Final : DSK vs Hank Moody : 4-2
Me trouvez-vous objectif ?

DSK smile
Vous l'aurez compris, j'apprécie beaucoup Dominique Strauss-Kahn, un mec compétent injustement mis sur la touche il me semble, et qui mérite de revenir très vite aux commandes de notre nation malaaaaade. On lui reproche d'être un peu trop porté sur la chose, mais franchement, ça nous regarde ? Quand on voit ce que fait notre cher président avec ses maîtresses, il y a de quoi se gausser non ?


Bande annonce en VO de la première saison de Californication





Sylvain Giannetto

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire