Pouvoir de l'attraction

C'est l'apprivoisement d'un nouvel être...

Sa peau a la saveur exquise de l'inconnu, ses petites manies nous amusent, ses points de vue nous ravissent, même si au fond on s'en fout. Ses tares ne sont pas des tares, mais juste des traits de caractère originaux - se convainc-t-on. Son visage nous rappelle celui d'une autre qu'on avait bien aimé. Qui déjà...?


On se projette, on se dit que c'est peut-être la bonne ; la bonne quoi...? On sait pas trop en fait...

Mais une chose est sûre, c'est que ce soir avec elle ça va être le méga trip...

Inexplicable attirance. Parce que l'on croit un peu naïvement à la belle évidence, on se dit que c'est peut-être bien elle la fille qu'on a toujours rêvé de rencontrer !

Puis passe la nuit...


Comme le fêtard qui décuve d'une soirée bien arrosée et qui rechigne à approcher la moindre bouteille d'alcool à moins de trois mètres, on appréhende déjà l'autre différemment. On a envie de succomber à l'appel du large.
La grande passion exacerbée des premières heures a vite laissé place à la raison et au discernement. Finalement on se dit qu'elle n'est pas si extra que ça, qu'avec tous les défauts qu'elle se traîne comme des fardeaux on se lassera vite. C'est déjà le cas en fait. Et voilà qu'elle sourit niaisement...

On demande son numéro, par politesse. On s'approche pour lui faire la bise, mais ça dérape encore. Enième baiser romantique. Oui, un peu de romantisme ne fait pas de mal. On refait encore une fois l'amour, histoire de ne pas partir avec la désagréable sensation de ne pas avoir assez profité. On lui dit à bientôt, tout en pensant adieu.


Comme on sillonne les grandes allées d'une fête foraine, on se languit déjà de la prochaine attraction. Vite, encore un manège à sensations ! Espérons qu'avec la suivante ça soit plus intense, plus surprenant ! Ce sera peut-être la bonne cette fois ! La bonne quoi ? On sait pas trop en fait.....




Sylvain Giannetto

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire